Le point à mi-saison !

C’est la pause estivale pour le Challenge Slot Montagne. Trêve méritée après une demie saison menée tambours battant, avec trois manches disputées entre fin mars et début Juin, de Cressy sur Somme (Saone et Loire), à Montélimar (Drôme) et St Hilaire Bonneval (Haute Vienne).  Avant la reprise avec la traditionnelle manche dijonnaise, il est temps de faire un point au classement général.

Vingt trois concurrents classés à Cressy sur Somme et Montélimar, vingt à Saint Hilaire Bonneval pour une première édition, au chapitre de la fréquentation, l’édition 2018 du Challenge Slot Montagne commence trés fort et bas tous ses records depuis la création du Challenge en 2015. Mieux, on y croise au fil des manches beaucoup d’habitués inscrits à l’année, qui n’hésitent pas à venir avec des spécialités régionales, ce qui donne à chaque manifestation une saveur amicale et enjouée rarement vue.

challenge slot montagne  Les parcs fermés des manches 2018 sont bien remplis.. !!

Mais côté course, il n’y a plus d’amis.. et les quatre catégories vivent depuis le début de l’année des manches disputées et pleines de rebondissements.

Place à la catégorie reine, la ‘série A’, dédiée aux répliques de voitures de sport.  Le classement général provisoire est occupé par trois concurrents qui nous offrent un fabuleux suspens au fil des courses. Sylvain Camus est en tête, avec deux victoires acquises de haute lutte (Cressy sur Somme et St Hilaire Bonneval). Il totalise 72 points, et devance Alexandre Laforest (victoire à Montélimar – 66 points) et Sébastien Cayrier (60 points) qui monte en puissance au fil des courses avec la nouvelle Norma M20 proposée par le ‘Team Dubst’, en réalisation 3D.  Ce trio est suivi par les principaux concurrents d’un groupe D (monoplaces) tout aussi acharné : Max Savers (53 points), Laurent Guillaume (51 points), deux protagonistes qui se sont disputés les victoires de groupe D à coup de millièmes de secondes à Montélimar et en Haute Vienne. Suivent, mais plus distancés, Sylvain Chatillon (6eme – 32 points), Arnaud Grimaud (7eme – 31 points) ou Jean François Denouvilliez (28 points).

La situation dans la série B (voiture de tourisme) est différente, avec un regroupement en tête du classement général provisoire de plusieurs concurrents aux parcours variés, et aux autos trés différentes. Trois vainqueurs différents depuis le début de l’année viennent prouver le caractère indécis de cette catégorie. C’est l’auvergnat Laurent Guillaume qui pointe en tête avec 57 points, grâce notamment à deux victoires de groupe A, à Montélimar et St Hilaire Bonneval. Le drômois Benoit Fabre occupe la deuxième place du classement, avec 52 points, à l’issue d’un parcours régulier, tutoyant même par deux fois la victoire de série (Montélimar et St Hilaire Bonneval). Il ne faut pas négliger non plus Laétitia Bastos (50 points) ou Alexandre Laforest (46 points), régulier également avec une Lancia Delta groupe A. A noter également les beaux parcours de Sylvain Camus (une victoire de groupe A à Cressy sur Somme – 44 points), Sébastien Cayrier, autre fou-furieux d’un groupe A trés turbulent (Ford Escort – 39 points) ou Sylvain Chatillon, qui alterne entre le groupe  A et le groupe GTTS (38 points).

challenge slot montagne

Duel également du côté du classement féminin,

actuellement mené par Laétitia Bastos.

Lydie Camus (Renault Mégane Trophy), ici à Montélimar,

pointe à la deuxième place.

Le règlement de la série ‘Véhicules Historiques’ a été modifié pendant l’hiver pour niveler les performances. Les modifications impactent la physionomie des manches de cette nouvelle saison 2018, avec la présence de Porsche 935 en forme d’épouvantails, notamment dans le groupe ‘Tourisme’. Après trois manches, Sylvain Camus pointe en tête du classement provisoire avec un point d’avance sur Sébastien Cayrier. 72 points contre 71.. le match est lancé ! Suivent Sylvain Chatillon, auteur de deux victoires dans le groupe ‘sport’ à Montélimar et St Hilaire Bonneval. Il totalise 59 points. Il devance Max Savers (55 points) qui monte en puissance au fil des manches, avec une BMW M1. Alexandre Laforest (39 points) complète le Top 5 avec deux belles performances aux commandes d’une Porsche 935. Il devance Lydie Camus (Chevron B19 – 38 points), Benoit Fabre (31 points) ou Jean François Denouvilliez (Porsche 911 – 22 points).

Dans la série ‘SCX Vintage’, la situation est nettement plus fluide, avec la domination de Sylvain Camus (30 points) et son Alpine A110. Trois manches et autant de victoires de groupe 2 pour le concurrent de Diou dans l’Allier… il peut être sacré dès la manche de Dijon, en cas de nouvelle victoire. Domination en groupe 2…  alors que le groupe 1 connait trois vainqueurs différents en trois manches. On trouve donc, mais plus distancés, Arnaud Grimaud et Sébastien Cayrier avec 20 points, Alexandre Laforest (18 points), Sylvain Chatillon (17 points),  le dijonnais Philippe Chenut (16 points) ou Laétitia Bastos (15 points). Autant de concurrents séparés de peu.. la bagarre va être rude pour la suite du Challenge !

Le ‘Challenge Teams’ a commencé avec une surprise. Au soir de la manche inaugurale, c’est la nouvelle équipe ‘VPC Girls’ qui pointant en tête. Equipe composée de deux adolescentes, Elyne Grimaud et Jeanne Sanchez. C’est la magie du Challenge Slot Montagne !  A partir de Montélimar, c’est l’équipe « 4yournight » qui prend la tête et pointe au soir de la troisième manche avec 3 points d’avance sur l’équipe LydieSyl03 et 27 points d’avance sur le ‘Team St Nectaire’.

Suite des ‘hostilités’ à Dijon, les 25 et 26 août prochain !

4eme manche du Challenge Slot Montagne 2018, à Dijon !

4eme manche du Challenge Slot Montagne 2018, à Dijon ! dans Saison 2018 img-1528438017-590

4eme manche du Challenge Slot Montagne, la Montée Cristo, organisée par le Dijon Racing Slot

 

Demande inscription Dijon 2018

fichier pdf Demande Inscription Dijon 2018

Manche 3… Course de Côte SLOT du Limousin…Série A (Voitures de Sport)

C’est avec un plaisir mélangé d’impatience que les habitués du Challenge Slot Montagne se sont donné rendez vous dans le charmant village de Saint Hilaire Bonneval, dans la Haute Vienne, pour participer à la troisième manche de l’année. Plaisir et impatience de passer un bon week-end en terre Limousine et de rouler sur un tracé inédit, long et plaisant à rouler, et découvert quelques semaines plus tôt en images sur les réseaux sociaux.

Peu de modification dans les autos alignées hormis pour Jean François Denouvilliez qui passe en monoplace et pour Benoît Fabre avec la Reynard F3000 vue aux mains de son co-équipier Sébastien Cayrier en 2017. Les locaux étaient aussi au rendez vous, à l’image de Jean Pierre Lambert et Laurent Peyclit (BMW V12LM), Philippe Rochais (Reynard 2KQ). On notait aussi la présence de nouveaux dans le Challenge, Gilles et Raphaël Rozier, ou Dominique Barthomeuf.

Qualifications :

Rapidement, la bagarre entre les trois premiers concurrents déjà à l’honneur à Cressy sur Somme et Montélimar reprend. Sylvain Camus (Pescarolo – 17″466) est le plus rapide devant Sébastien Cayrier (Norma – 18″084) et Alexandre Laforest (Lola T298 – 18″384).  Suivent Dominique Barthomeuf (Norma – 18″562), Arnaud Grimaud (Ferrari – 19″055) ou Simoh Moumile (Reynard – 20″346). Du côté des monoplaces, Laurent Guillaume surfe sur sa victoire de groupe à Montélimar pour pointer en tête (17″609), devant Jeff Denouvilliez (Arrows F1 – 17″841), Max Savers (Ferrari F1 – 18″736) ou Sylvain Chatillon (Minardi F1 – 20″231).

challenge slot montagne saint hiliare bonneval

Victoire de Sylvain Camus en terre limousine, au bout du suspens !

Course :

La bagarre reprend dès la première manche de course, avec le meilleur temps de Sylvain Camus (17″578). Mais rien n’est joué et Sébastien Cayrier prend le leadership avant la pause de midi (17″259). Les deux lascars améliorent encore en troisième montée pour se départager de 0″018 au profit du concurrent de Montélimar (17″076 pour 17″094). Le suspens est à son comble. Sylvain va, comme à Montélimar, prouver qu’il est insensible à la pression, et améliorer dans la dernière ascension, pour porter le record absolu sous les 17 secondes (16″978). Deuxième victoire pour le concurrent de Diou, après celle de Cressy sur Somme. Sébastien est battu de 0″098. Derrière pointe Alexandre Laforest, qui n’a pu suivre le duo. Dominique Barthomeuf termine à une belle quatrième place du groupe C, avec une auto reconstruite in-extremis avant le départ, suite à une grosse sortie aux essais libres (par le propriétaire de la dite Norma…). Raphaël Rozier termine le Top 5 du groupe pour 0″04 sur Arnaud Grimaud. Dans le groupe D, on assiste également à une bagarre entre Laurent Guillaume et Max Savers, comme à Montélimar… mais cette fois-ci, Jean François Denouvilliez prend part à la fête. Max Savers améliore sensiblement dans la troisième montée et prend la tête des opérations, tandis que les deux Clermontois sont séparés de 0″04 avant l’ultime ascension. Laurent Guillaume va améliorer pour finir, et ravir la deuxième place à son copain de Team.. Les deux terminent la course avec un écart de 0″087 ! Sylvain Chatillon, bien revenu en course, se classe quatrième du groupe (18″349), devant Ben Fabre (18″368), Isabelle Savers (19″969) et Lydie Camus (20″346).

challenge slot montagne saint hilaire bonneval

Sébastien Cayrier (2eme), Sylvain Camus (vainqueur), Max Savers (vainqueur du groupe D)

et Alexandre Laforest (3eme), plutôt heureux sur le podium !

Classement :

1 Sylvain Camus (Pescarolo) 16″978 (1er groupe C – Nouveau Record)

2 Sébastien Cayrier (Norma M20) à 0″098

3 Alexandre Laforest (Lola T298) à 0″423

4 Max Savers (Ferrar1 F1) à 0″532

5 Laurent Guillaume (Arrows F1) à 0″941 (1er groupe D – Nouveau Record : 17″919)

6 Jean François Denouvilliez (Arrows F1) à 1″028

7 Dominique Barthomeuf (Norma M20) à 1″125

8 Sylvain Chatillon (Minardi F1) à 1″371

9 Ben Fabre (Reynard F3000) à 1″390

10 Raphaël Rozier (BMW V12) à 2″670

11 Arnaud Grimaud (Ferrari 333SP) à 2″674

12 Laétitia Bastos (BMW V12) à 2″964

13 Isabelle Savers (Lola Indy) à 2″991

14 Simoh Moumile (Reynard 2KQ) à 3″308

15 Lydie Camus (Lola Indy) à 3″368

16 Gilles Rozier (Lola T298) à 3″593

17 Philippe Rochais (Reynard 2KQ) à 3″792

18 Laly Lecontellec (Pescarolo) à 3″964

19 Jean Pierre Lamber (BMW V12) à 4″150

20 Laurent Peyclit (BWM V12) à 6″535

Manche 3… Course de Côte SLOT du Limousin…Série B (Voitures de Tourisme)

Quelques nouveautées dans la série dédiée aux voitures de tourisme, pour cette première manche limousine : nouvelles montures pour Max Savers (Audi R8 LMS), Isabelle Savers (Renault RS01) ou Sylvain Chatillon (Mitsubichi Lancer). Pas de changements pour les habitués que cela soit en GTTS (Laétitia Bastos, Lydie Camus, Ben Fabre) ou en groupe A (Laurent Guillaume, Sébastien Cayrier, Jean François Denouvilliez, Alexandre Laforest) qui devaient faire face à une opposition locale importante et bien armée (Simoh Moumile, Laurent Peyclit, Philippe Rochais, Jean Pierre Lambert) et quelques concurrents venus s’essayer à la discipline, comme la famille Rozier (Indre) ou Dominique Barthomeuf  (Deux Sevres). A noter pour la première fois depuis sa création, l’absence de concurrents dans le groupe F2000.

saint hilaire bonneval challenge slot montagneLe Clermontois Laurent Guillaume (Peugeot 205T16), déjà très à l’aise dès les manches qualificatives.

Qualifications :

En groupe A, les Clermontois vont se mettre en évidence, avec le meilleur temps de Laurent Guillaume (Peugeot 205T16 – 18″109) devant son ‘collègue’ Jeff Denouvilliez (Peugeot 205T16 – 19″865). Suivent Simoh Moumile (Ford RS200 – 19″898), Alexandre Laforest (Lancia Delta – 20″039), Sébastien Cayrier (Ford Escort – 20″593) et Arnaud Grimaud (Lancia S4 – 21″873).  Dans le groupe GTTS, c’est déjà la grosse bagarre. Dominique Barthomeuf (Peugeot 406 Silhouette – 19″821) est le plus rapide pour seulement 0″067 sur Lydie Camus (Renault Megane Trophy), alors que le drômois Ben Fabre (Ascari – 20″511) se défait de Max Savers pour 0″032 !

challenge slot montagne saint hiliare bonneval

Coup d’essai, coup de maître, pour Dominique Barthomeuf

(Peugeot 406 Silhouette)

Course :

Les deux premières manches, disputées le dimanche matin permettent de dessiner une première hiérarchie. En GTTS, Ben Fabre (19″701) est en tête avec 0″034 sur Max Savers, alors que Lydie Camus (19″406) se classe troisième juste devant Laétitia Bastos (19″451).  Le poleman Dominique Barthomeuf n’est pas à la fête, parti par deux fois à la faute. En groupe A, Laurent Guilaume et Jean François Denouvilliez sont en tête devant Alexandre Laforest et Sébastien Cayrier. La pause repas de midi permet de recharger les batteries.. et le suspens va monter d’un cran. Tout d’abord pour le gain de cette série, car Dominique Barthomeuf va signer un trés bon 18″703… Il sera détrôné par Max Savers (18″661) dans la dernière montée.. mais Dominique résiste à la pression, et signe, dans son ultime tentative un nouveau record du tracé (17″718) et remporte une superbe victoire. Max Savers ponctue sa première course avec son Audi R8 par une encourageante deuxième place, tandis que Ben Fabre termine sur la troisième marche du podium. A noter la quatrième place du groupe pour Laétitia Bastos, qui surprend Lydie Camus dans l’ultime ascension. En groupe A, Laurent Guillaume maintient son avance, se permettant d’améliorer dans l’après midi, et remporte une deuxième victoire de groupe de suite, après celle de Montélimar. Derrière, Sébastien Cayrier (19″620), Jeff Denouvilliez (19″728) et Alexandre Laforest (19″780) sont séparés de … 0″160 !!  Philippe Rochais (Ford RS200 – 20″292) devance Simoh Moumile de 0″013 pour le gain de la sixième place du groupe. Le scénario de la course de Montélimar s’est donc rejoué : Victoire d’un nouveau concurrent, dans la dernière montée, avec une Peugeot 406 Silhouette ! La magie du Challenge Slot Montagne !

Classement :

1 Dominique Barthomeuf (Peugeot 406 Silhouette) 17″718 (1er groupe GTTS – Nouveau Record)

2 Max Savers (Audi R8) à 0″943

3 Ben Fabre (Ascari) à 1″094

4 Laurent Guillaume (Peugeot 205T16) à 1″150 (1er groupe A – Nouveau Record : 18″868)

5 Laétitia Bastos (Porsche 997) à 1″378

6 Lydie Camus (Renault Megane Trophy) à 1″688

7 Sébastien Cayrier (Ford Escort Cos.) à 1″902

8 Jean François Denouvilliez (Peugeot 205T16) à 2″010

9 Alexandre Laforest (Lancia Delta) à 2″062

10 Sylvain Camus (Ford Escort Cos.) à 2″531

11 Philippe Rochais (Ford RS200) à 2″574

12 Simoh Moumile (Ford RS200) à 2″587

13 Isabelle Savers (Renault RS01) à 3″110

14 Jean Pierre Lambert (Austin Métro) à 3″759

15 Sylvain Chatillon (Mitsubichi Lancer) à 3″947

16 Arnaud Grimaud (Lancia S4) à 3″962

17 Laly Lecontellec (Porsche 911 GT) à 4″332

18 Raphaël Rozier (Ford RS200) à 4″839

19 Gilles Rozier (Opel Manta) à 5″463

20 Lauent Peyclit (Austin Métro) à 6″407

Manche 3… Course de Côte SLOT du Limousin…Série Véhicules Historiques

Première réussie pour l’équipe de Saint Hilaire Bonneval et Simoh Moumile qui recevait la troisième manche du Challenge Slot Montagne 2018. Cette première course en terre limousine a attiré vingt concurrents dans la série des Véhicules Historiques. Cette fois ci, les trois propriétaires de Porsche 935 (Sébastien Cayrier, Alexandre Laforest, Benoit Fabre) devaient faire face à la nouvelle BMW M1 groupe 5 de Max Savers, aux cotés de celle de Sylvain Camus et Dominique Barthomeuf. On notait la présence des Porsche 911 (Jeff Denouvilliez, Laétitia Bastos), de Lancia 037 (Isabelle Savers, Jean Pierre Lambert ou Laurent Peyclit), de la Renault 5 Turbo (Laurent Guillaume). En groupe ‘Sport’, les Chevron B19 (Gilles Rozier, Lydie Camus), Porsche 908/3 (Simoh Moumile, Philippe Rochais, Raphaël Rozier) allaient batailler contre la March 761 de Sylvain Chatillon.

Qualifications :

Grosse bagarre d’entré de jeu pour la pôle position. Sébastien Cayrier (Porsche 935) est le plus rapide pour 0 »009 sur Sylvain Camus (BMW M1). C’est également très serré entre Alexandre Laforest (19″203) et Max Savers (19″300) ou entre Ben Fabre (20″847) et Jeff Denouvilliez (21″009). Derrière, les écarts sont plus importants avec Dominique Barthomeuf (21″813), Laétitia Bastos (23″004), Arnaud Grimaud (VW Golf – 23″830) ou Isabelle Savers (Lancia 037 – 23″934). Dans le groupe ‘sport’, Sylvain Chatillon (20″426) devance Lydie Camus (20″769) et Gilles Rozier (20″912).

saint hilaire bonneval challenge slot montagne

Laly Lecontellec aligne une Ford GT40 rutilante.

Elle se classe 11eme du groupe ‘Tourisme’

Course :

Sylvain Camus (17″910) est le plus rapide de la manche matinale, devant Sébastien Cayrier (17″811). Globalement, la hiérarchie des manches qualificatives va se répéter tout au long de la course. Aux 17″725 signés par Sylvain en début d’après midi, le concurrent de Montélimar réplique par un 17″811 dans  la dernière montée. Il s’incline donc pour 0″086, au bout de 37 mètres ! C’est tout aussi serré pour la dernière place sur le podium entre Alexandre Laforest et Max Savers. Avantage au jeune bourguignon pour 0″093 ! Benoit Fabre complète le Top 5 du groupe ‘Tourisme’ très disputé. A noter la sixième place de Dominique Barthomeuf (20″011). Il devance un quator classé dans un mouchoir de poche, entre Jeff Denouvilliez (20″617), Laétiita Bastos (20″744), Laurent Guillaume (20″972) et Isabelle Savers (20″996). En groupe 2, Sylvain Chatillon est le plus rapide (19″428), mais aura été sous la menace de Porsche 908/3 de Raphaël Rozier (19″834), qui améliore d’une seconde et demie ses temps des manches qualificatives, et de Lydie Camus (Chevron B19 – 19″998). Philippe Rochais termine 4eme de ce groupe (21″296).

challenge slot montagne saint hilaire bonneval

Première course pour la BMW M1 groupe 5 de Max Savers.

L’Ardéchois se classe 4eme de cette série si disputée.

Classement :

1 Sylvain Camus (BMW M1) 17″725 (1er groupe ‘Tourisme’ – Nouveau Record)

2 Sébastien Cayrier (Porsche 935) à 0″086

3 Alexandre Laforest (Porsche 935) à 0″718

4 Max Savers (BMW M1) à 0″811

5 Ben Fabre (Porsche 935) à 1″285

6 Sylvain Chatillon (March 761) à 1″703 (1er groupe ‘Sport’ – Nouveau Record : 19″428)

7 Raphaël Rozier (Porsche 908/3) à 2″109

8 Lydie Camus (Chevron B19) à 2″273

9 Dominique Barthomeuf (BMW M1) à 2″286

10 Jeff Denouvilliez (Porsche 911) à 2″892

11 Laétitia Bastos (Porsche 911) à 3″019

12 Laurent Guillaume (Renault 5 Turbo) à 3″247

13 Isabelle Savers (Lancia 037) à 3″271

14 Philippe Rochais (Porsche 908/3) à 3″571

15 Laly Lecontellec (Ford GT40) à 3″809

16 Arnaud Grimaud (VW Golf I) à 5″266

17 Jean Pierre Lambert (Lancia 037) à 6″125

18 Laurent Peyclit (Lancia 037) à 7″243

Non Classé :

Simoh Moumile (Porsche 908/3)

Gilles Rozier (Chevron B19)

Manche 3… Course de Côte SLOT du Limousin…Série Vintage SCX

Le ‘Circus’ du Challenge Slot Montagne s’est posé pour la première fois en Haute Vienne, à St Hilaire Bonneval, près de Limoges pour la troisième manche de la saison 2018.  Sur un tracé inédit et magnifique, qui fait l’unanimité par son dessin rapide et sans coupure de rythme, les concurrents de cette troisième manche, habitués du Challenge ou concurrents locaux, se sont fait plaisir. Vingt concurrents dans cette série, avec encore une fois une nette préférence pour le groupe 2, dominé par les Alpine A110 (Sylvain Camus,  Jeff Denouvilliez, les familles Rozier ou Savers, Dominique Barthomeuf) qui feront face aux traditionnelles Fiat 124 (Laly Lecontellec, Ben Fabre), Fiat 131 (Sebastien Cayrier) ou Ford Ecort MKII (Alexandre Laforest). En groupe 1, ce sont les fidèles Renault 8 qui composent les 3/4 du plateau, face à une Fiat Panda (Sylvain Chatillon).

challenge slot montagne saint hilaire bonneval

Un tracé qui a fait l’unanimité !

Qualifications :

C’est déjà trés serré entre Sylvain Camus (20″773) et Sébastien Cayrier (20″904). Le Clermontois Laurent Guillaume (Alpine A110 – 21″315) signe le troisième temps, devant Jeff Denouvilliez (21″915), Max Savers (22″079), Simoh Moumile (Alpine A110 – 22″184) et Alexandre Laforest (22″269). En groupe 1, Sylvain Chatillon est le plus rapide avec son agile Fiat Panda (24″463). Il devance donc les trois autres Renault 8 : celles d’Arnaud Grimaud (25″670), Laétitia Bastos (26″700) tandis que Gilles Rozier part par deux fois à la faute.

challenge slot montagne saint hilaire bonneval

Sylvain Chatillon, meilleur temps des manches qualificatives

et deuxième du groupe 1 en course avec une petite Fiat Panda !

Course :

La course est assez limpide : Sylvain Camus va dès la manche matinale signer un excellent temps, sous la barre des 20 secondes, alors que du coté des petits copains, on est moins réveillé (touchettes pour Max, Jeff, Simoh, Seb Cayrier, Jean Pierre Lambert ou Philippe Rochais). Les bons temps seront pour la plupart signés en fin de course, à l’image de ceux de Max Savers (20″564) ou Sébastien Cayrier (20″796) qui viendront compléter le podium de la série et du groupe 2, derrière Sylvain Camus, qui signe donc sa troisième victoire en trois manches. On notera les belles performances de Jean François Denouvilliez (4eme – 20″917), Alexandre Laforest (5eme – 21″236), Laurent Guillaume (6eme – 21″364) ou Raphaël Rozier (7eme – 22″178).  Dans le groupe 1, Sylvain Chatillon confirme rapidement ses performances des manches qualificatives (24″357) avant que Laétitia Bastos n’améliore et vienne prendre la tête (23″664). Elle remporte le groupe avec panache. Arnaud Grimaud (Renault 8 – 24″518) complète le podium, devant Gilles Rozier.

Classement :

1 Sylvain Camus (Alpine A110) 19″348 (1er groupe 2 – Nouveau Record)

2 Max Savers (Alpine A110) à 1″216

3 Sébastien Cayrier (Fiat 131) à 1″448

4 Jean François Denouvilliez (Alpine A110) à 1″569

5 Alexandre Laforest (Ford Escort MKII) à 1″888

6 Laurent Guillaume (Alpine A110) à 2″016

7 Raphaël Rozier (Alpine A110) à 2″830

8 Dominique Barthomeuf (Alpine A110) à 2″875

9 Simoh Moumile (Alpine A110) à 3″215

10 Lydie Camus (Alpine A110) à 3″240

11 Jean Pierre Lambert (MGA) à 3″933

12 Laly Lecontellec (Fiat 124) à 4″248

13 Laétitia Bastos (Renault 8) à 4″316 (1er groupe 1 – Nouveau Record : 23″664)

14 Isabelle Savers (Alpine A110) à 4″776

15 Sylvain Chatillon (Fiat Panda) à 4″902

16 Philippe Rochais (Alpine A110) à 4″949

17 Ben Fabre (Fiat 124) à 5″120

18 Arnaud Grimaud (Renault 8) à 5″170

19 Laurent Peyclit (MGA) à 5″332

20 Gilles Rozier (Renault 8) à 8″044

Cap sur le Limousin pour la 3eme manche du Challenge Slot Montagne 2018 !

challenge slot montagne saint hilaire bonneval

 

fichier pdf cc_limousin2018_inscription cc_limousin2018_inscription

cc_limousin2018_inscription

fichier pdf Programme 2018 Challenge Slot Montagne

Manche 2… Course de Côte des Portes de Provence…Série A (Voitures de Sport)

On avait hâte de découvrir les chronos de cette deuxième manche du Challenge Slot Montagne, qui se disputait ce début Mai dans le cadre idyllique du Camping de l’Ile Blanc. Soleil, chaleur, traditionnelle paëlla proposée chaque année pour les Slot Days du magasin VPC.. de quoi passer un bon week-end de slot et de franche camaraderie. Car la manche inaugurale de la catégorie la plus rapide, à Cressy sur Somme, avait annoncé une belle année, entre Sylvain Camus, vainqueur de la manche sur la Pescarolo, Alexandre Laforest (Lola T298) et l’arrivée des Kit Dubst Norma avec Sébastien Cayrier et Stéphane Dubost, rentré pour l’occasion de Roumanie. La liste des inscrits dans le groupe D (monoplaces) est aussi alléchante, sans pouvoir ressortir le moindre concurrent comme favori.

Qualifications :

En groupe C, Sylvain Camus est le plus rapide (13″519) devant Alexandre Laforest (13″891). Ils seront les deux à descendre sous la barre des 14 secondes. Suivent Sébastien Cayrier (14″086), Philippe Chenut (Lola T298 – 15″380), ‘Jeff’ Denouvilliez (BMW V12 – 15″600), Stéphane Dubost (15″700) et Arnaud Grimaud (Ferrari 333SP – 15″922).  Du côté des monoplaces, Laurent Guillaume (Arrows F1 – 14″449) est le plus rapide avec plus d’une demie seconde sur l’ardéchois Max Savers (Ferrari F1 – 15″074). Le duo domine la concurrence dans laquelle émerge Lydie Camus (Lola Ford – 16″080), Pierre Kopp (Dallara Indy – 16″348) ou Géo Labo sur une Porsche 804 !

montélimar challenge slot montagneStéphane Dubost avec sa Norma ‘Martine Hubert Répliqua’ se classera 4eme du groupe C en course.

Course :

La course part sur un train d’enfer dès les manches matinales, et il n’est pas rare de voir des touchettes au fils des tentatives… Sylvain Camus (première et deuxième montée), Laurent, Guillaume (deuxième), Max Savers, Stéphane Dubost… etc.. C’est qu’il faut aller chercher certains qui ont scoré d’entrée, à l’image d’Alexandre Laforest (13″601) en, pleine bagarre avec Sébastien Cayrier (13″837). Suivent dans le groupe C  Stéphane Dubost (15″103), Philippe Chenut (15″269),  Arnaud Grimaud (15″301), Jean François Denouvilliez (15″576) et Laétitia Bastos (15″604) ! La pause de midi va calmer les esprits et permette l’amélioration d’Alexandre Laforest (13″401). Quid du vainqueur de Cressy Sylvain Camus ? Il part une nouvelle fois à la touchette en troisième montée.. mais ne se démobilisera pas, tiraillé entre l’urgence absolue d’avoir un temps (important pour les points au championnat) et la volonté de rouler vite. Il signera un très beau 13″596 dans l’ultime ascension. Suffisant pour arracher la deuxième place. Victoire d’Alexandre. Sa première au classement général d’une manche du Challenge Slot Montagne. Sébastien Cayrier complète le podium du groupe et de la série, comme à Cressy sur Somme, devançant Stéphane Dubost, bien revenu en fin de course, Philippe Chenut, Cédric Léveillé (Kremer K8), Arnaud Grimaud, Laly Lecontellec, qui signe en fin de course un temps lui permettant de signer la victoire en ‘Juniors’… et en ‘Féminines’ ! Incertitudes en groupe D entre Laurent Guillaume et Max Savers. Les deux vont signer un bon temps du matin… (14″176 pour Laurent, 14″328 pour Max)… mais sans pouvoir améliorer au fil de la journée, restant sous la menace l’un de l’autre.. ! Ils devancent Sylvain Chatillon (Ferrari F1 – 15″461) et la jeune Isabelle Savers (Lola Indy – 15″578) qui surprend en fin de course Pierre Kopp (15″919), Lydie Camus (16″057) et Benoit Fabre (15″562).

challenge slot montagne

Sylvain Camus (2eme), Alexandre Laforest (1er), Sébastien Cayier (3eme) et Laurent Guillaume, qui remporte le groupe D.. et son paquet de nougats ! 

Classement :

1 Alexandre Laforest (Lola T298) 13″401 (1er du groupe C)

2 Sylvain Camus (Pescarolo) à 0″195

3 Sébastien Cayrier (Norma M20) à 0″327

4 Laurent Guillaume (Arrows F1) à 0″775 (1er du groupe D)

5 Max Savers (Ferrari F1) à 0″927

6 Stéphane Dubost (Norma M20) à 1″192

7 Philippe Chenut (Lola T298) à 1″399

8 Cédric Léveillé (Kremer K8) à 1″830

9 Arnaud Grimaud (Ferrari 333) à 1″870

10 Sylvain Chatillon (Ferrari F1) à 2″060

11 Laly Lecontellec (Pescarolo) à 2″099 (1er Juniors – 1er Féminine)

12 Jean François Lecontellec (BMW V12) à 2″175

13 Isabelle Savers (Lola Indy) à 2″177

14 Laétitia Bastos (BMW V12) à 2″203

15 Pierre Kopp (Dallara Indy) à 2″518

16 Lydie Camus (Lola Ford) à 2″656

17 Albin Rossel (BMW V12) à 3″3138

18 Benoit Fabre (Jordan F1) à 3″161

19 Christophe Rossel (Lola T298) à 3″492

20 Lana Rossel (Lola T298) à 3″927

21 Christian Soso (March 761) à 4″432

22 Claude Kopp (Dallara Nissan) à 4″649

23 Géo Labo (Porsche 804) à 5″298

 

Image de prévisualisation YouTube

Manche 2… Course de Côte des Portes de Provence…Série B (Voitures de Tourisme)

Il régnait, en même temps qu’un irresistible parfum de vacance, dans le camping de l’Ile Blanc d’Ancône, théâtre des Slot Days et de la deuxième manche du Challenge Slot Montagne, une diversité rarement observée au départ d’une manche de série B, réservée aux voitures de Tourisme. Car si on notait un groupe A toujours aussi bien rempli, on pouvait aussi dénombrer pas moins de onze autos dans le groupe GTTS, avec de la diversité : de la Renault Megane Trophy (Lydie Lecontellec), de la pure GT, à l’image des Porsche 997 de Laétitia Bastos et Christophe Rossel, ou des trois Lotus Exige, de la « DTM » avec l’originale Opel Calibra du Jurassien Pierre Kopp, et même de la ‘Silhouette’, avec la Peugeot 406 du concurrent de Toulouse,  Geo Labo. Le groupe F2000 est donc moins fréquenté, mais servira de bagarre entre la famille Rossel, avec Lana (Peugeot 306 Maxi) et Albin (Renault Megane Maxi) au départ.

Qualifications :

La saine (mais forte) concurrence régnante dans le groupe A depuis le début de saison porte ses fruits, et c’est une Ford Fiesta WRC qui signe la pôle position de cette série : celle du dijonnais Cédric Léveillé, déjà vu à pareille fête lors de la manche dijonnaise en 2017. Il est le plus rapide en 15″450 pour 0″048 sur  Sylvain Chatillon (Citroën C4 WRC – 15″498). Le podium du groupe A est complété par Alexandre Laforest (Lancia Delta – 16″018), qui devance Sébastien Cayrier (Ford Escort Cos. – 16″514), Max Savers (Peugeot 307 WRC – 16″681) et Laurent Guillaume (Peugeot 205T16 – 16″947). C’est également un dijonnais qui s’illustre en GTTS : Philippe Chenut place son Alpine A310 V6 en tête, en 16″000, devant Laétitita Bastos (16″267) et Pierre Kopp (16″836). Suivent Benoit Fabre (Ascari – 17″007), Géo Labo (17″035) ou Lydie Camus (17″314). Enfin c’est Lana Rossel qui est la plus rapide du groupe F2000 (19″336).

challenge slot montagne

Le concurrent du Club ‘Racing Slot Paradise Albi’ Géo Labo va créer la surprise dans la série B, dans la toute dernière montée de course.

Course :

C’est trés rare dans le Challenge Slot Montagne, mais rien ne va se passer comme prévu pour les concurrents les plus rapides des manches qualificatives, et ce dans les trois groupes. Le format de course, sur deux jours, avec les manches qualificatives le samedi et la course le dimanche, offre sans doute plus de temps pour règler les autos lors des plages d’essais libres. En groupe A, tout d’abord, Cédric Léveillé va partir à la faute d’entrée de jeu. Le groupe A est alors dominé par la Peugeot 205T16 de l’auvergnat Laurent Guillaume (15″608), plus matinal que les autres. Cédric signera un bon 15″623. Bon mais insuffisant pour aller chercher le temps de la Peugeot. Derrière, on s’écharpe pour la dernière place sur le podium, entre Alexandre Laforest (15″810), Sylvain Chatillon (15″913),  Sylvain Camus (16″142), Sébastien Cayrier (16″240) ou Max Savers (16″289). Soit sept concurrents classés en 0″681 !! Scénario Hitchkockien dans le groupe GTTS.. avec dès la manche matinale la grosse bagarre entre Philippe Chenut (15″885) et Benoit Fabre (15″883), qui finissent pas s’incliner devant Lydie Camus, qui place sa Mégane Trophy en tête (15″680). En deuxième montée, Benoit Fabre améliore sensiblement (15″341) et commence de rêver à la victoire de groupe, et dans la série. Mais c’est sans compter sur le concurrent du ‘Team Slot Paradise d’Albi’ Géo Labo, qui au fil des montées prend confiance en même temps qu’il accroit la connaissance du tracé. Il signe un très bon 14″720 dans la dernière tentative, et revient du diable vauvert pour signer une première victoire de série, pour une première course ! Benoit Fabre et Philippe Chenut complètent un podium inédit, tandis qu’on retrouve Lydie Camus, Laétitia Bastos, Stéphane Dubost, Pierre Kopp et Christian Soso aux accessits. Enfin c’est Albin Rossel qui sera le plus rapide dans le groupe F2000.

challenge slot montagne

 Podium disparate, car à coté du président ‘Sébastien Cayrier’, on trouve le local Benoit Fabre (2eme), le Toulousain Géo Labo (1er), le dijonnais Philippe Chenut (3eme), le concurrent de St Nectaire Laurent Guillaume (1er du groupe A) et Albin Rossel (1er du groupe F2000) de St Jean du Gard.

Classement :

1 Géo Labo (Peugeot 406 Silh.) 14″720 (1er du groupe GTTS)

2 Benoit Fabre (Ascari) à 0″621

3 Philippe Chenut (Alpine A310) à 0″750

4 Laurent Guillaume (Peugeot 205T16 ev2) à 0″888 (1er du groupe A)

5 Cédric Léveillé (Ford Fiesta WRC) à 0″903

6 Lydie Camus (Renault Mégane Trophy) à 0″960

7 Laétitia Bastos (Porsche 997) à 1″022

8 Alexandre Laforest (Lancia Delta) à 1″090

9 Sylvain Chatillon (Citroën C4 WRC) à 1″193

10 Sylvain Camus (Ford Escort Cosw.) à 1″193

11 Stéphane Dubost (Lotus Exige) à 1″484

12 Sébastien Cayrier (Ford Escort Cosw.) 1″520

13 Max Savers (Peugeot 307 WRC) à 1″569

14 Arnaud Grimaud (Lancia S4) à 1″923

15 Pierre Kopp (Opel Calibra DTM) à 2″171

16 Christian Soso (Lotus Exige) à 2″219

17 Christophe Rossel (Porsche 997) 2″599

18 Laly Lecontellec (Mc Laren F1GTR) à 2″882

19 Isabelle Savers (Ford Fiesta WRC) à 3″037

20 Jean François Denouvilliez (Renault Clio s1600) à 3″107

21 Albin Rossel (Renault Megane Maxi) à 3″251

22 Lana Rossel (Peugeot 306 Maxi) à 3″763

23 Claude Kopp (Lotus Exige) à 4″373

 

Manche 2… Course de Côte des portes de Provence…Série Véhicules Historiques

Vingt trois concurrents se sont réunis pour la deuxième manche du Challenge Slot Montagne. C’est une tradition maintenant : c’est dans le groupe des voitures de tourisme que l’on compte le plus de partants.. on a pas dérogé à la règle pour la manche de Montélimar, avec 17 inscrits dans ce groupe, même si sa physionomie a changé du fait de la modification du règlement dans l’hiver, interdisant les moteurs à cage longue. Les Porsche 935 font maintenant la loi. On en dénombre 4 au départ, face aux BMW M1 (Sébastien Camus) et aux nouvelles Porsche 924 qui font leurs premières apparition (Pierre Kopp, Stéphane Dubost). De quoi animer le groupe ! Du côté des voitures de ‘sport’, Sylvain Chatillon (March 761) fait face à deux Chevron B19 (Christian Soso, Lydie Camus) et à des protos Porsche (Claude Kopp, Christophe Rossel).

Qualifications :

Sébastien Cayrier est le plus rapide (14″314) de la série et du groupe ‘Tourisme’ avec sa « 935 Reboul Répliqua ». Il tutoie déjà le record de Vincent Baldi de 2017 et domine Sylvain Camus (BMW M1), Alexandre Laforest (Porsche 935) et Max Savers (Porsche 935). A noter les bons temps d’Isabelle Savers (Lancia 037 – 16″501), de Laurent Guillaume (Renault 5 Turbo – 16″933) ou Philippe Chenut (Alpine A310 – 16″943) alors que les Porsche 924 sont plus loin : Stéphane Dubost et Pierre Kopp sont au delà des 18 secondes. En ‘sport’, Sylvain Chatillon est le plus rapide (16″419) devant Lydie Camus (17″432) et Christian Soso (17″509).

challenge slot montagne - montélimar

La superbe BMW M1 de Sylvain Camus, qui terminera deuxième et aura bien résisté à une meute de ’935′…

Course :

Le scénario des manches qualificatives va se répéter avec le meilleur temps du matin du local Sébastien Cayrier. Il va améliorer en deuxième manche pour porter le record du groupe à 14″130. Victoire de groupe… et dans la série pour la Porsche 935 ‘Yacco’. Derrière, c’est la bagarre entre la ‘M1′ de Sylvain Camus et la Porsche 935 d’Alexandre Laforest. C’est le premier nommé qui sera le plus rapide. Max Savers termine à une belle quatrième place devant Benoit Fabre, bien revenu en fin de course. A noter également le bon temps de Stéphane Dubost, qui hisse sa ’924′ à la sixième place du groupe, devançant Isabelle Savers et Pierre Kopp. C’est la bagarre ensuite entre Laurent Guillaume (17″068), Jean François Denouvilliez (Porsche 911SC – 17″217), Laétitia Bastos (Porsche 911 – 17″310) et Philippe Chenut (17″324). Dans le groupe ‘Sport’, Sylvain Chatillon va vite signer un bon temps du matin (16″026) mais ne pourra pas améliorer tout au long de la journée. Idem pour Christian Soso (16″556) et Lydie Camus (16″723) qui complètent le podium du groupe. Christophe Rossel, sur une Porsche 917K de prêt, termine quatrième, devant Cédric Léveillé, bien à la peine avec une Lola T290, qui ne pourra pas signer en course ses performances des manches qualificatives.

 

challenge slot montagne

Victoire à domicile pour Sébastien Cayrier, avec sa Porsche 935, réplique d’une voiture bien connue du Championnat de France de la Montagne ‘échelle  1′

 

Classement :

1 Sébastien Cayrier (Porsche 935) 14″130 (1er du groupe ‘Tourisme’ – Nouveau Record)

2 Sylvain Camus (BMW M1) à 0″523

3 Alexandre Laforest (Porsche 935) à 0″759

4 Max Savers (Porsche 935) à 1″293

5 Benoit Fabre (Porsche 935) à 1″775

6 Sylvain Chatillon (March 761) à 1″896 (1er du groupe ‘sport’)

7 Stéphane Dubost (Porsche 924) à 2″000

8 Christian Soso (Chevron B19) à 2″426

9 Isabelle Savers (Lancia 037) à 2″481

10 Pierre Kopp (Porsche 924) à 2″551

11 Lydie Camus (Chevron B19) à 2″593

12 Laurent Guillaume (Renault 5 Turbo) à 2″938

13 Jean François Denouvilliez (Porsche 911SC) à 3″087

14 Laétitia Bastos (Porsche 911) à 3″180

15 Philippe Chenut (Alpine A310 1600) à 3″194

16 Christophe Rossel (Porsche 917K) à 3″382

17 Laly Lecontellec (Ford GT40) à 3″491

18 Cédric Leveillé (Lola T290) à 3″607

19 Claude Kopp (Porsche 908-3) à 3″923

20 Geo Labo (Lancia 037) à 4″099

21 Arnaud Grimaud (VW Golf I) à 4″406

22 Lana Rossel (Porsche Carrera) à 4″561

23 Albin Rossel (Lancia Stratos) à 4″752

12345...12



P'tite Z'anim' |
Rastabande |
VIVE LES MARIES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Happy Day'S
| stream anime
| bekopoyo