5eme Manche du Challenge Slot Montagne 2019, retour en pays Charollais

challenge slot montagne  à bourbon-lancy

fichier pdf dossier 2019 du challenge slot montagne

FORMULAIRE D INSCRIPTION

Manche 4…La Montée Cristo…Série A (Voitures de Sport)

Les manches de cette série A ont une saveur particulière cette année. Plus que jamais, les écarts entre les autos des groupes C (biplaces) et D (monoplace) sont très serrés, contrairement aux autres séries, dont les différences de performances intrinsèques des autos sont flagrantes. Il en résulte toujours une excitation supplémentaire pour ceux qui suivent le déroulement de cette série, car de ce fait, la liste des favoris est d’autant plus importante. La grosse bagarre était attendue entre les meilleurs concurrents du groupe C (Sébastien Cayrier, Didier Vasdeboncoeur sur Norma, Alexandre Laforest sur Osella) et du groupe D (Max Savers, Cédric Léveillé, Arnaud Grimaud, Sylvain Camus). Enfin il ne faut pas oublier le groupe CM, composé pour la manche dijonnaise de Lydia et Isabelle Savers, sur les petits protos BRC.

Qualifications :

C’est une monoplace qui sera la plus rapide à l’issue des manches qualificatives, et ce pour la troisième fois de l’année. Max Savers bat le record du groupe D, avec un excellent 12″485. Mais les écarts sont faibles et la concurrence fait pression : Cédric Léveillé (12″578) ou les premiers concurrents du groupe C, Sébastien Cayrier (12″750) qui signe la pôle du groupe pour 0″032 seulement, car Alexandre Laforest est en 12″782. Suivent également bien placés Philippe Chenut (Stewart F1 – 12″797) ou Sylvain Camus (13″171). Classement très mélangé, donc, comme on pouvait s’y attendre. Les places seront chères le lendemain, dans chaque groupe, et au classement général de la série. Du côté du groupe CM, la jeune Isabelle signe la pôle (et donc un nouveau record) en devançant Lydia de 0″139.

challenge slot montagne

Première course dans le cadre du Challenge Slot Montagne réussie pour Cédric Janzen, qu’on reverra peut-être sur d’autres manches !

Course :

Dès la première manche, le cadre est posé..  Alexandre Laforest (Osella-12″531) est le plus rapide devant Cédric Janzen (Jordan F1-12″578), Cédric Léveillé (12″641), Arnaud Grimaud (Jordan F1-12″688) et Philippe Chenut (12″765). Arrêtons là la liste, les neuf premiers de cette série sont classés en 0″563 ! Tout peut arriver au fil des montées, selon les améliorations de chacun. Les dites améliorations seront variables, d’ailleurs. Il y a ceux qui arrivent à hausser le ton, à l’image de Cédric Léveillé, Sébastien Cayrier, Didier Vasdeboncoeur ou Alexandre Laforest qui remportera la victoire sans toutefois décrocher le record absolu de le montée. Et il y a ceux qui n’y arriveront pas ou si peu : Cédric Janzen, Arnaud Grimaud, Sylvain Camus ou Max Savers. Deuxième victoire cette année pour Alexandre Laforest qui repart de Dijon avec des gros points. Le podium de la série est donc complété par Cédric Léveillé et Sébastien Cayrier, à l’issue d’une course un peu folle, puisqu’on dénombre les dix premiers du classement en 0″734.  Le groupe CM lui a été disputé. C’est finalement Lydia qui remporte ce groupe, et qui devient donc, pour 0″280, la 37eme vainqueur de groupe depuis la création du Challenge Slot Montagne.

challenge slot montagne au dijon racing slot

Podium joyeux dans cette série A, avec de gauche à droite, Cédric et Léo Léveillé, Alexandre Laforest, Lydia et Isabelle Savers, Sébastien Cayrier. 

Classement :

1 Alexandre Laforest (Osella FA30) 12″266 (1er groupe C)

2 Cédric Léveillé (Jordan F1) à 0″187

3 Sébastien Cayrier (Norma M20FC) à 0″234

4 Philippe Chenut (Stewart F1) à 0″281

5 Cédric Janzen (Norma M20FC) à 0″312

6 Arnaud Grimaud (Jordan F1) à 0″375

7 Didier Vasdeboncoeur (Norma M20FC) à 0″421

8 Laurent Guillaume (Arrows F1) à 0″578

9 Sylvain Camus (Arrows F1) à 0″609

10 Max Savers (Jordan F1) à 0″734

11 Lydie Camus (Pescarolo) à 1″015

12 Christophe Rossel (Arrows F1) à 1″452

13 Jean François Denouvilliez (Arrows F1) à 1″578

14 Denis Occelli (Minardi F1) à 1″671

15 Laly Lecontellec (Courage) à 1″765

16 Pierre Kopp (Lola B98/10) à 2″296

17 Lydia Savers (BRC) à 2″422 (1er groupe CM – nouveau record)

18 Isabelle Savers (BRC) à 2″702

19 Léo Léveillé (Minardi F1) à 5″484

Non classée : Guislaine Rossel (Minardi F1)

Manche 4…La Montée Cristo…Série B (Voitures de Tourisme)

C’est à Dijon, dans la capitale des Ducs de Bourgogne, que s’est déroulée la 4eme manche du Challenge Slot Montagne, sur la traditionnelle « Montée Cristo » du Dijon Racing Slot. Et pour l’occasion, un revêtement tout neuf avait été refait, permettant un grip un peu plus prononcé. Et de ce fait, une grande majorité des records sont tombés, y compris les plus vieux. Un peu moins d’inscrits pour cette manche, veille de rentrée scolaire. On comptait quand même vingt autos et parmi elles, quelques nouveautés, comme la très belle BMW Z4 de Max Savers, qui venait s’essayer au groupe GTTS, la nouvelle Honda HSV de Philippe Chenut, de la Lamborghini Gallardo de Lydia  Savers ou la Porsche 997 de Cédric Janzen, sociétaire du Dijon Racing Slot. Le groupe GTTS a le vent en poupe. En groupe A, on note le retour de Sylvain Camus (Ford Fiesta WRC) et la Ford RS200 de Didier Vasdeboncoeur. Pas de changement dans un groupe F2000 un peu moins fréquenté, avec quand même cinq partants.

challenge slot montagne au dijon racing slot

La jeune ardéchoise Isabelle Savers et sa Mc Laren F1 GTR. Une belle auto finalement bien adaptée à la discipline. 

Qualifications :

Peu de suspens pendant les manches qualificatives : Philippe Chenut est le plus rapide et dompte déjà sa nouvelle auto sur les méandres de la Montée Cristo (12″360). Il devance dans le groupe GTTS Max Savers (13″047), Christophe Rossel (Porsche 991 – 13″609), Lydie Camus (Renault Megane Trophy – 13″984) ou Laurent Guillaume (14″547) sur une originale Porsche 934. Domination également pour Cédric Léveillé en groupe A (13″000), qui devance nettement Didier Vasdeboncoeur (13″407), Sylvain Camus (13″813) ou Guislaine Rossel (Subaru Impreza WRC – 15″391). En ‘F2000′, Sébastien Cayrier (Citroën C2-14″562), Arnaud Grimaud (Peugeot 306-14″641) et Alexandre Laforest (Peugeot 306-14″656) sont séparés de 0″094 ! On note quand même au fil des montées, une certaine difficulté à s’adapter au nouveau tracé, et à trouver le bon rythme. Si cela se traduit par quelques touchettes (Jeff Denouvilliez, Sébastien Cayrier, Cédric Léveillé), c’est plus féroce pour d’autres, comme Pierre Kopp, qui va coller sa 306 contre le rocher, dans le « droite-gauche » après le pont, ou pour Cédric Janzen (grosse sortie avec la Porsche).

challenge slot montagne

La Lancia Delta de « Jeff » Denouvilliez dans les lacets de la Montée Cristo, roue arrière levée.. Il accroche le Top 5 du groupe A

Course : 

La course va vite se borner à savoir si Philippe Chenut va battre le record. Il va s’en approcher toute la journée, pour enfin abaisser le temps de référence (12″110) en fin de journée. Victoire donc logique pour une première avec cette auto, qui semble bien adaptée pour la discipline. Victoire synonyme de premier titre dans le cadre du Challenge Slot Montagne, pour Philippe. Mais la concurrence s’est bien défendue, et Max Savers repart avec une deuxième place de groupe encourageante. Il devance au sein du groupe GTTS Cédric Janzen (12″875), Christophe Rossel (13″203), Lydie Camus (13″515) ou Lydia Savers (13″547). Il y a plus de suspens en groupe A. Cédric Léveillé est accroché par Didier Vasdeboncoeur, malgré une grosse sortie matinale. A la fin de la journée, Cédric remporte sa troisième victoire de groupe depuis le début de la saison, mais pour 0″078 seulement. Sylvain Camus complète le podium après une belle amélioration. Suivent Guislaine Rossel (14″719) et Jeff Denouvillez (16″156). Du côté du groupe F2000, la bagarre reprend et le record du tracé ne tiendra pas. C’est féroce entre le triumvirat des manches qualificatives. Mais Sébastien hausse le rythme et signe une nouvelle victoire de groupe devant Arnaud. Alexandre complète le podium devant Pierre Kopp et Léo Léveillé.

Classement : 

1 Philippe Chenut (Honda HSV) 12″110 (1er groupe GTTS – nouveau record)

2 Cédric Léveillé (Ford Fiesta WRC) à 0″671 (1er groupe A – nouveau record)

3 Max Savers (BMW Z4) à 0″686

4 Didier Vasdeboncoeur (Ford RS200) à 0″749

5 Cédric Janzen (Porsche 997) à 0″765

6 Christophe Rossel (Porsche 991) à 1″093

7 Sylvain Camus (Ford Fiesta WRC) à 1″171

8 Lydie Camus (Renault Mégane Trophy) à 1″405

9 Lydia Savers (Lamborghini Gallardo) à 1″437

10 Sébastien Cayrier (Citroën C2) à 1″609 (1er groupe F2000 – nouveau record)

11 Arnaud Grimaud (Peugeot 306 Maxi) à 1″953

12 Laly Lecontellec (Porsche 997) à 2″046

13 Laurent Guillaume (Porsche 911) à 2″171

14 Alexandre Laforest (Peugeot 306 Maxi) à 2″359

15 Guislaine Rossel (Subaru Impreza WRC) à 2″609

16 Denis Occelli (Renault Mégane Trophy) à 2″640

17 Isabelle Savers (Mc Laren F1 GTR) à 3″000

18 Pierre Kopp (Peugeot 306 Maxi) à 3″468

19 Jeff Denouvilliez (Lancia Delta) à 4″046

20 Léo Léveillé (Fiat Punto) à 6″687

Manche 4…La Montée Cristo…Série Véhicules Historiques

La quatrième manche du Challenge Slot Montagne s’est déroulée sur la mythique « Montée Cristo » du Dijon Racing Slot. Tracé superbe, traditionnellement inscrite depuis de le début de championnat, en 2015. C’est toujours avec une joie non dissimulée que les habitués du Challenge se retrouvent après deux mois de pose estivale et la réception est à hauteur avec l’équipe de Paul Journet. Cette année, les membres du DRS sont en force, avec pas moins de cinq inscrits. Vingt partants sont sur la ligne de départ, après les forfaits de Laétitia Bastos et Sylvain Chatillon, tombés en panne de camion sur le trajet, ou de Benoît Fabre, retenu pour raison professionnelle. On note depuis le début d’année un peu plus de voitures du groupe ‘sport’ alignées, par rapport aux autres saisons. C’est le cas ici aussi avec une majorité de voitures de ce groupe. Laurent Guillaume (Chevron B19) et Arnaud Grimaud (Lola T298), plutôt habitués au groupe ‘Tourisme’ changent donc de véhicules pour l’occasion, et viennent retrouver les habitués comme Christophe Rossel (Porsche 936), Philippe Chenut (Abarth 2000) ou Alexandre Laforest (Lotus 72D).

Qualifications : 

Domination dijonnaise dans tous les groupes. Beau match dans le groupe ‘Tourisme’ entre Cédric Léveillé (BMW M1 gr.5), Didier Vasdeboncoeur (DeTomaso) et Cédric Janzen (BMW M1 gr.5). Avantage au premier nommé, qui passe sous les 13 secondes. C’est dire si le record de 2018, malgré la limitation en voltage des autos cette année dans cette série, n’a pas fait long feu. Derrière, on se bagarre aussi entre Lydia Savers (Ford RS200 – 15″094), Isabelle Savers (Lancia 037 – 16″469) ou Pierre Kopp (Lancia Stratos – 16″657). Dans le groupe ‘sport’, c’est plus équilibré entre Philippe Chenut (13″234), Sébastien Cayrier (Lola T298 – 13″250) ou Arnaud Grimaud, malgré une roue perdue dans la première tentative (Lola T298 – 13″500).

challenge slot montagne au dijon racing slot

La superbe DeTomaso Pantera du local Didier Vasdecoeur. 3eme du groupe ‘Tourisme’. 

Course : 

Toute la journée du dimanche, nous assistons à un duel épique entre les deux Cédric du DRS. Si Cédric Léveillé signe d’entrée 12″953, il est contré avant midi par Cédric Jansen (12″813). Il faut attendre la dernière montée pour que Cédric Léveillé n’arrache un 12″703 synonyme de record, victoire de groupe et victoire dans la série. Didier Vasdeboncoeur complète le podium du groupe (13″297), devant Lydia Savers (14″422), Pierre Kopp (15″062), Isabelle Savers (15″672) et Guislaine Rossel (16″750). Dans le groupe ‘sport’, c’est très chaud pour les places sur le podium. Philippe Chenut prend la tête dès la manche matinale et profite des touchettes de Sébastien Cayrier et Alexandre Laforest. A mi-course, 0″078 séparent Sébastien, Alexandre et Arnaud, derrière l’Abarth. Tout le petit monde met la pression sur le leader provisoire Philippe Chenut, qui gardera un avantage de 0″078 à la fin de la journée sur le concurrent de Montélimar Sébastien Cayrier, ayant battu le record avant midi. La troisième place du podium est aussi le théâtre d’une bagarre au couteau. Alexandre Laforest va prendre les devants sur son co-équipier d’équipe pour 0″015 ! Belle bagarre aussi entre Sylvain Camus (Ferrari P4 – 13″546), Max Savers (Porsche 908 – 13″657), Christophe Rossel (Porsche 936 – 13″875), Lydie Camus (Porsche 908 – 14″50) ou Laurent Guillaume (Chevron B19 – 14″375).

challenge slot montagne au dijon racing slot

Podium 100% « Dijon Racing Slot » pour la série ‘Véhicules Historiques’

Classement : 

1 Cédric Léveillé (BMW M1 gr.5) 12″703 (1er groupe Tourisme – nouveau record)

2 Cédric Janzen (BMW M1 gr.5) à 0″110

3 Philippe Chenut (Abarth 2000) à 0″157 (1er groupe Sport – nouveau record)

4 Sébastien Cayrier (Lola T298) à 0″235

5 Alexandre Laforest (Lotus 72D) à 0″469

6 Arnaud Grimaud (Lola T298) à 0″484

7 Didier Vasdeboncoeur (DeTomaso Pantera) à 0″594

8 Sylvain Camus (Ferrari P4 ) à0″843

9 Max Savers (Porsche 908) à 0″954

10 Christophe Rossel (Porsche 936) à 1″172

11 Lydie Camus (Porsche 908) à 1″547

12 Laurent Guillaume (Chevron B19) à 1″672

13 Lydia Savers (Ford RS200) à 1″719

14 Denis Occelli (Porsche 908) à 2″360

15 Pierre Kopp (Lancia Stratos) à 2″359

16 Jean François Denouvilliez (Porsche 908) à 2″360

17 Laly Lecontellec (Matra 670) à 2″578

18 Isabelle Savers (Lancia 037) à 2″969

19 Guislaine Rossel (Renault 5 Maxi) à 4″047

20 Léo Leveillé (Chevron B19) à 5″016

Manche 4… La Montée Cristo…Série Vintage SCX

La rentrée des classes avait un peu d’avance, au sein d’un Challenge Slot Montagne qui avait rendez-vous à Dijon pour la quatrième manche de la saison 2019. Pour l’occasion les membres du Dijon Racing Slot avaient mis les petits plats dans les grands, avec un accueil à la hauteur de leur réputation. Pas moins de quatorze autos du ‘groupe 2′ étaient alignées, face à six autos du groupe 1. Peu de modification au niveau du matériel, hormis pour Alexandre Laforest, qui misait sur une Renault 4.

challenge slot montagne

Oups, à quelques centimètres de la ligne d’arrivée.. Lydie Camus gare son Alpine A110 tout en haut de la Montée Cristo, pendant la deuxième manche de qualif. Elle terminera quand même à une belle 7eme place du groupe 2.

Qualifications :

Ca commence fort dès les manches qualificatives, avec des écarts très faibles. C’est le local Didier Vasdeboncoeur, pour sa deuxième participation dans le cadre d’une manche du Challenge Slot Montagne, qui est le plus rapide (14″594). Encore un nouveau venu en tête des feuilles de classement, après la pôle de Joannes Marquet à Montélimar. Mais on trouve juste derrière Max Savers (Ford Escort) à 0″093, Sébastien Cayrier (Fiat 131) à 0″156. Cédric Léveillé (Alpine A110 – 14″906), Cédric Janzen (Alpine A110 – 15″282), Lydie Camus (Alpine A110 – 15″625) ou Pierre Kopp (Renault 5 Maxi – 15″906) signent déjà de belles performances. En groupe 1, Philippe Chenut domine largement avec sa Renault 8 (14″766 – nouveau record) le reste du peloton, avec  Arnaud Grimaud (Seat Fura-16″250) Laurent Guillaume (Renault 8-18″016) ou Guislaine Rossel (Mini-18″844).

Course : 

La course débute avec une hiérarchie assez similaire aux manches qualificatives. Didier Vasdboncoeur y va même de son petit record et pointe en tête à mi-course (14″141). Mais ce week-end, il ne fallait pas oublier Sylvain Camus. Champion en titre dans cette série, le membre du Bourbon-Lancy Slot Racing avait repris son Alpine A110 pour la manche dijonnaise. Après des manches qualificatives discrètes (touchettes) il signe un nouveau record dans l’ultime montée et vient remporter la série SCX et le groupe 2 pour 0″188 sur Didier Vasdeboncoeur. Cédric Léveillé complète le podium en se défaisant de Sébastien Cayrier pour 0″015. Suivent dans ce groupe 2, Max Savers (14″562), Cédric Janzen (14″797), Lydie Camus (15″093) ou Lydia Savers (Alpine A110) à 15″422. En groupe 1, Philippe Chenut laisse le suspens durer une manche, le temps d’aller à la faute, avant de revenir en tête des feuilles de temps (15″313). Il abaissera le record en fin de course, confirmant une victoire sans bavure. Derrière, c’est nettement plus serré entre Arnaud Grimaud et Laurent Guillaume. Le clermontois signe un beau 16″016 en fin de course, avant l’amélioration d’Arnaud (15″735). Alexandre Laforest signe la quatrième place devant Guislaine Rossel et le jeune Léo Léveillé.

challenge slot montagne au dijon racing slot

Le jurassien Pierre Kopp, fidèle au poste. Il termine 10eme du groupe 2.

Classement : 

1 Sylvain Camus (Alpine A110) 13″953 (1er groupe 2 – nouveau record)

2 Didier Vasdeboncoeur (Fiat 124) à 0″188

3 Cédric Léveillé (Alpine A110) à 0″485

4 Sébastien Cayrier (Fiat 131) à 0″500

5 Max Savers (Ford Escort) à 0″609

6 Cédric Janzen (Alpine A110) à 0″844

7 Philippe Chenut (Renault 8) à 1″031 (1er groupe 1 – nouveau record)

8 Lydie Camus (Alpine A110) à 1″140

9 Lydia Savers (Alpine A110) à 1″469

10 Christophe Rossel (Fiat 131) à 1″547

11 Pierre Kopp (Renault 5 Maxi) à 1″750

12 Arnaud Grimaud (Seat Fura) à 1″782

13 Jeff Denouvilliez (Alpine A110) à 1″844

14 Laurent Guillaume (Renault 8) à 2″063

15 Denis Occelli (Alpine A110) à 2″406

16 Isabelle Savers (Alpine A110) à 2″437

17 Laly Lecontellec (Talbot Sunbeam) à 2″469

18 Alexandre Laforest (Renault 4) à 3″297

19 Guislaine Rossel (Mini Cooper) à 6″641

20 Léo Léveillé (Renault 8) à 6″844

Présentation du 1er Rallye Slot du CSM – 2019/2020

L’Association Slot Montagne vous propose, pour agrémenter l’inter-saison 2019/2020, un « proxy rallye », qui réunira 36 épreuves chronométrées, dispatchées en six lieux différentes, à travers les clubs de Bourbon-Lancy, Lure, Dijon, Limoges, St Jean du Gard et Montélimar.

Le « Rallye Slot du CSM » prévoit des tracés et revêtements divers et variés, qui mettront à rude épreuves les qualités de votre auto, à travers l’organisation typée « rallye », exclusivement pour voitures de rallyes dites ‘modernes’ (après 1987, soit réservé aux répliques de voitures de groupe A, et WRC)

Prévue pour démarrer début Novembre, retrouvez toutes les infos, le règlement, les étapes.. en attendant les résultats, commentaires et analyses, sur le forum du Challenge Slot Montagne !

 

http://slotmontagne.forumprod.com/

 

Présentation du 1er Rallye Slot du CSM - 2019/2020 dans Animations SLOT

>>>FORMULAIRE d’INSCRIPTION<<<

Le point du Challenge Slot Montagne 2019 à mi-saison…

Après les manches de Cressy sur Somme en Mars, de St Hilaire Bonneval en Mai et de Montélimar fin Juin, le ‘circus’ du Challenge Slot Montagne prépare la manche Dijonnaise, prévue les 31 août et 1er septembre prochain. Avant d’aborder cette quatrième manche, il est temps de faire le point sur le classement général provisoire.

29 classés à Cressy, puis 23 en Haute Vienne, et enfin 27 à Montélimar, les lignes de départ sont bien fréquentées pour cette première partie d’un championnat qui a maintenant ses habitués, autant attirés par les bagarres aux millièmes de seconde, que par la bonne ambiance trouvée le temps d’un week-end, autour des mets locaux, ou dans les « pauses fraicheurs » d’une course de Montélimar organisée pendant la canicule, mais dans le cadre idyllique du Camping de l’Ile Blanc, avec piscine et baignade dans le lac, à 30 mètres des tracés !

challengeslotmontagne2019a

Sylvain Chatillon (Renault 5 Turbo) pointe à la deuxième place de la série ‘SCX Vintage’, avec 20 pts en deux résultats seulement. 

Honneur à la catégorie reine, les plus rapide, avec la série A dédiée aux répliques de voitures de sport. On note un équilibrage des forces en présence dans cette série, entre les autos du groupe C (voitures biplace) et les monoplaces du groupe D. Architectures de châssis différents, mais résultats comparables au niveau du chronomètre, ce qui rend les courses encore plus intéressantes. Dans le groupe C, on note la supériorité des autos du « Team Dubst », imprimée en 3D, qui a cette année l’avantage du nombre. Après la victoire d’une Norma en fin de saison 2018 à Privas, on constate l’arrivée de plusieurs de ces modèles, souvent avec talent puisque Sylvain Chatillon remporte la manche inaugurale et Alexandre Laforest impose son Osella dans la Drôme. Mais les monoplaces ne sont pas en reste, fort d’une grosse concurrence. C’est d’ailleurs Max Savers (Jordan F1) qui pointe en tête du classement général provisoire (69 pts), avec sa victoire de série à St Hilaire Bonneval, et sa victoire de groupe à Montélimar. Il devance un autre concurrent qui a récolté deux victoires de groupe : Sébastien Cayrier totalise 65 pts grâce notamment à ses victoires de groupe à St Hilaire Bonneval (groupe C) et à Montélimar (groupe CM). Arnaud Grimaud (63 pts, victoire de groupe à Cressy sur Somme), Alexandre Laforest (57 pts, victoires de groupe CM à Cressy et de la série à Montélimar), Sylvain Chatillon (45 pts en deux résultats seulement), le dijonnais Philippe Chenut (43 pts) ou Sylvain Camus (42 pts) sont encore en course pour le titre !

challengeslotmontagne2019b

Le nouveau groupe ‘CM’ dédié aux petits protos BRC en imprimante 3D, fait des émules. 

Dans la série B des voitures de tourisme, le dijonnais Philippe Chenut semble tenir la corde avec 71 pts et deux victoires dans la série, à Cressy sur Somme et Montélimar. Sa Nissan 350 Z est bien préparée, et il la connait bien.. et tout porte à croire qu’il sera un client sérieux à domicile, pour la quatrième manche. Derrière, on se partage les points, et les victoires de groupe, à l’image de Sébastien Cayrier (53 pts), Alexandre Laforest (48 pts), Sylvain Camus (45 pts), Stéphane Dubost (44 pts) ou du gardois Christophe Rossel (38 pts). Il ne faudra pas non plus négliger Cédric Léveillé (33 pts en deux manches seulement) qui sera probablement le favori du groupe A chez lui à Dijon, surtout après ses victoires à Cressy sur Somme et Montélimar.

Les cartes de la série ‘Véhicules Historiques’ ont été remaniée suite à l’autorisation, dans le nouveau règlement des Abarth et autres Lola T298. On recommence à revoir en tête des classements les autos de sport, conformément à la réalité. Cela fait les affaires de Philippe Chenut (Abarth) et d’Alexandre Laforest, qui pointent ex-aequo en tête du classement général provisoire, avec 62 pts. Si Philippe a été fidèle à son Abarth, Alexandre est venu collecter des points dans le groupe ‘Tourisme’ puis dans le groupe ‘Sport’ avec une victoire à Montélimar. Mais attention, les deux gaillards peuvent se méfier de Sébastien Cayrier (61 pts) ou du dijonnais Cédric Léveillé, qui totalise 46 pts mais en deux résultats seulement (deux victoires de groupe). Quand on sait que seuls les quatre meilleurs résultats sont retenus pour le classement final, le jeune Cédric peut se considérer encore en course, à l’image d’un Laurent Guillaume (41 pts en deux résultats), d’un Max Savers (44 pts) ou d’un Sylvain Camus (41 pts) très à l’aise avec sa Ferrari P4 de toute beauté.

Enfin la série ‘SCX Vintage’ est dominée par deux concurrents. Philippe Chenut pointe en tête avec un score quasi parfait de 28 pts sur 30 réalisables. A noter que trois concurrents totalisent 20 pts : Sylvain Camus, Max Savers, et surtout Sylvain Chatillon qui lui, a atteint se score en deux participations seulement (deux victoires de groupe 2, à Cressy sur Somme et Montélimar). Il est donc dans une bonne situation pour venir jouer le titre à Philippe Chenut. Mais la concurrence n’est pas à oublier, surtout dans cette série ou seuls sont distribués des points aux huit premiers de chaque groupe, sans points distribués au classement de la série.

Un mot des classements annexes : Laétitia Bastos pointe en tête du classement féminin (36 pts), Jeanne Sanchez et Laly Lecontellec sont séparées d’un point (28 pts contre 27 pts) pour le classement ‘Juniors’, alors que l’équipe ‘Nano Sport – Vega Missyl’ est en tête du ‘Challenge Teams’.

Rendez-vous à Dijon pour la 4eme Manche du Challenge Slot Montagne 2019

Rendez-vous à Dijon pour la 4eme Manche du Challenge Slot Montagne 2019 dans Saison 2019 2nav1ug

Bulletin d’inscription pour la 5eme Montée Cristo

fichier pdf dossier 2019 du challenge slot montagne

Manche 3… Course de Côte des Portes de Provence…Série A (Voitures de Sport)

Ambiance de carte postale pour la manche drômoise du Challenge Slot Montagne, la plus vieille (avec Dijon) en activité. Pour l’occasion, le tracé était légèrement revu pour apporter une fluidité et quelques parties plus rapides qui ont fait l’unanimité. Le cadre du camping de l’Ile Blanc est idéal pour recevoir ce genre de manifestation, surtout en temps de canicule diront certains ! Le tracé technique et sans dégagement par endroit a incité quelques concurrents à aligner les petits protos BRC, vraiment adaptés à ce circuit. On retrouve donc dans le groupe CM Simoh Moumile, Sébastien Cayrier, Sylvain Camus, Lydia Savers ou Stéphane Dubost. Plateau inchangé dans le groupe C, avec les deux « réplicas » des autos qui roulent en championnat d’Europe ‘échelle 1′ : les Osella pour Alexandre Laforest et Benoît Fabre, ou des Norma pour Sylvain Chatillon ou Cédric Léveillé. En groupe D, nous retrouvons les habitués du Challenge, Max Savers, Christophe Rossel, Arnaud Grimaud ou Philippe Chenut.

Qualifications :

Les manches qualificatives sont disputées au plus fort de la canicule. Avantage à l’Osella d’Alexandre Laforest (13″853). Il devance dans la série la Norma de Sylvain Chatillon (14″028) et les deux frères ennemis du groupe D, Arnaud Grimaud (Jordan F1 – 14″539) et Max Savers (Jordan F1 – 14″567) déjà séparés d’écarts de misère (0″028). Suivent Sylvain Camus (14″678) premier représentant du groupe CM, Lydie Camus (Pescarolo – 14″858) , Laétitia Bastos qui aligne pour l’occasion une Acura bien préparée (15″017) et Sébastien Cayrier (BRC – 15″078). Les écarts sont donc très serrés et la bagarre risque d’être épique ! Sans compter les bonnes performances de Philippe Chenut (Jordan F1 – 15″126), Laly Lecontellec (Courage – 15″199), Elyne Grimaud (Jordan F1 – 15″323) ou Benoît Fabre (15″976).

challenge slot montagne montélimar

Laétitia Bastos aura tenu longtemps la tête du groupe C,  pour une première course avec son Acura. Elle termine troisième du groupe. 

Course :

Exceptionnellement, les quatre manches de course ont été coupées en deux. Deux le samedi en fin de journée, et deux le dimanche matin, au bénéfice d’une température moins prononcée. Ces deux « mi-temps » ont bouleversé le cours de le course, qui a été à grand suspens jusqu’au bout ! Tout d’abord avec les touchettes respectives de Sylvain Chatillon et Alexandre Laforest dans le maintenant trés célèbre ‘Norma Corner’, sur le haut du tracé. Ensuite avec la place de leader, prise par Max Savers (14″428) pour 0″110 sur Arnaud Grimaud, et enfin par la première place provisoire du groupe C de Laétitia Bastos, qui enregistre une nette amélioration avec son Acura (14″772).  Mais les deux favoris ne sont pas les seuls à outrepasser la limite, puisqu’on note les touchettes de Sylvain Camus, Simoh Moumile ou Guislaine Rossel. Le dimanche matin, les deux concurrents du groupe C décident de modérer leurs ardeurs et de rejoindre la ligne d’arrivée. Décisions bénéfiques puisqu’Alexandre signe le meilleur temps en 13″776.  Idem pour Sébastien Chatillon (14″222). Mais Max Savers réplique (13″955) et reste dans la course du classement général. Au fil des montées, on note l’amélioration notoire de Laétitia Bastos (14″235), Christophe Rossel (14″509), Sébastien Cayrier (14″530) et finalement Sylvain Camus (14″602). Tout est bousculé, comme souvent dans le cadre des manches du Challenge Slot Montagne. Il faut attendre le temps de Sylvain Chatillon (14″156) et d’Arnaud Grimaud (14″149) pour connaître le podium définitif, qui se joue finalement pour 0″007 ! La course est très serrée et les dix premiers de cette série sont réunis en moins d’une seconde. Finalement, Sébastien Cayrier remporte le groupe CM pour 0″072 sur un Sylvain Camus qui aura su attaquer jusqu’au bout.

montélimar challenge slot montagne

Détendu, le podium..  Arnaud Grimaud (3eme), Sébastien Cayrier (vainqueur du groupe CM), Alexandre Laforest (1er) et Max Savers (2eme).

Classement :

1 Alexandre Laforest (Osella FA30) 13″776 (1er groupe C)

2 Max Savers (Jordan F1) à 0″179 (1er groupe D)

3 Arnaud Grimaud (Jordan F1) à 0″373

4  Sylvain Chatillon (Norma M20) à 0″380

5 Laétitia Bastos (Acura) à 0″459

6 Christophe Rossel (Arrows F1) à 0″733

7 Sébastien Cayrier (BRC) à 0″754 (1er groupe CM)

8 Sylvain Camus (BRC) à 0″826

9 Lydie Camus (Pescarolo) à 0″966

10 Philippe Chenut (Jordan F1) à 0″989

11 Elyne Grimaud (Jordan F1) à 1″315

12 Laly Lecontellec (Courage) 1″428

13 Jeanne Sanchez (Reynard F3000) à 1″435

14 Stéphane Dubost (BRC) à 1″529

15 Isabelle Savers (Lola Indy) à 1″655

16 Benoît Fabre (Osella FA30) à 1″941

17 Christian Soso (Lotus 72) à 2″041

18 Guislaine Rossel (Minardi F1) à 2″696

19 Régis Brunet (Jordan F1) à 2″740

20 Géo Labo (Porsche 804) à 3″587

21 Lydia Savers (BRC) à 3″888

22 Léo Léveillé (Minardi F1) à

Non classés :

Simoh Moumile (BRC)

Frédéric Lenne (Ligier JS11)

 Cédric Léveillé (Norma M20)

Manche 3… Course de Côte des Portes de Provence…Série B (Voitures de Tourisme)

C’est dans la fournaise de la Drôme, par une canicule particulièrement féroce, que s’est déroulée la troisième manche du Challenge Slot Montagne, avec la traditionnelle Course de Côte SLOT des Portes de Provence, à Montélimar. 25 concurrents étaient au rendez-vous d’une course aux allures de vacances, au camping de l’Ile Blanc, avec piscine et baignade dans le Lac ! Belle participation, et record pour le groupe GTTS qui dénombrait 13 autos. Cinq concurrents étaient pointés dans le groupe A, avec les habitués (Guislaine Rossel, Cédric Léveillé) ou certains retour, à l’image de Simoh Moumile, ou Isabelle Savers, qui fêtait avec sa Ford Fiesta WRC son deuxième anniversaire de ses débuts dans le Challenge.  Dans le groupe ‘F2000′, on pointait également sept partants.

Qualifications :

 Surprise à l’issue des manches qualificatives : c’est à nouveau une auto du groupe F2000 qui est la plus rapide de la série. Sylvain Camus signe la pôle avec une Citroën Saxo aussi rapide que maniable sur le tracé montilien. En 14″970, il signe pôle et un nouveau record du groupe, qui datait de 2017. Il devance Stéphane Dubost, le plus rapide des GTTS (15″170) avec sa Lexus SC430, Philippe Chenut (Nissan 350Z – 15″226) ou Laly Lecontellec (Porsche 997 – 15″538). Alexandre Laforest (Peugeot 306 Kit Car) se démarque de Sébastien Cayrier (Citroën C2) pour 0″045 pour le podium du groupe F2000, alors que Cédric Léveillé (16″319) devance largement Isabelle Savers (17″281)  et Guislaine Rossel pour le groupe A.

challenge slot montagne montélimar

Sylvain Camus et sa superbe Citroën Saxo s1600, en pôle position de la série B à l’issue des manches qualificatives.

Course :

Après une « pause fraîcheur » particulièrement appréciée, les concurrents repartent pour deux manches de course en soirée. Sylvain Camus est à nouveau le plus rapide (14″908) de la soirée et pointe donc logiquement en tête du groupe F2000 et de la série. Mais le dimanche matin, tout le monde arrive frais et dispo, et c’est le concurrent du Dijon Racing Slot Philippe Chenut (14″654) qui va prendre la tête de la série, avec sa Nissan 350Z. Si la lutte pour le groupe GTTS est vite terminée, la bagarre va continuer dans le groupe F2000 avec l’amélioration d’Alexandre Laforest (14″676).  La victoire de la série ce joue pour 0″022 ! Sylvain Camus va améliorer lui aussi (14″755) mais sans pouvoir ravir la victoire de groupe. Le podium est réuni en 0″101 ! Pour la suite du classement, on va de surprises en surprises, avec l’amélioration de Jeanne Sanchez qui vient ravir la deuxième place du groupe GTTS (Porsche 991 RSR – 14″880) dans l’ultime ascension, à un paquet de prétendants, donc Laetitia Bastos (14″944) qui avait jusque là fait une remarquable course, ou Géo Labo, vainqueur ici même en 2018, qui réussit un beau parcours, devançant Christophe Rossel de 0″040 pour le gain de la quatrième place du groupe. Lydie Camus (15″122) se classe sixième du groupe, devant Stéphane Dubost, qui n’aura pas amélioré ses temps en course, ou Laly Lecontellec (15″480). Dans le groupe A, c’est une succession de leaders qui bénéficient de deux touchettes de Cédric Léveillé le samedi : Isabelle Savers (17″307), puis Guislaine Rossel (Subaru Impreza – 17″219), Simoh Moumile (Citroën DS3 WRC – 17″187), et c’est  finalement Isabelle Savers (17″093) qui ponctue la journée de samedi en tête. Mais le dimanche, Cédric ne gâche pas ses chances et signe un 15″809 puis 14″963 qui viennent sceller une victoire de groupe. Du côté du F2000, on retrouve derrière Alexandre et Sylvain, Sébastien Cayrier qui se défait de Max Savers pour 0″122, tandis qu’Arnaud Grimaud et Sylvain Chatillon sont séparés de 0″041 pour le gain de la cinquième place. Le jeune Léo Léveillé se classe septième du groupe, déjà sur les traces de papa !

challenge slot montagne montélimar

Le local de l’étape Benoît Fabre place son Ascari à la 10eme place du groupe GTTS

Classement :

1 Philippe Chenut (Nissan 350Z) 14″654 (1er groupe GTTS)

2 Alexandre Laforest (Peugeot 306 Maxi) à 0″022 (1er du groupe F2000 – Nouveau Record)

3 Sylvain Camus (Citroën Saxo) à 0″101

4 Jeanne Sanchez (Porsche 991RSR) à 0″226

5 Laétitia Bastos (Porsche 997 ) à 0″290

6 Cédric Léveillé (Ford Fiesta WRC) à 0″309 (1er groupe A)

7 Géo Labo (Peugeot 406 Silhouette) à 0″344

8 Christophe Rossel (Porsche 991RSR) à 0″384

9 Lydie Camus (Renault Megane Trophy) à 0″468

10 Stéphane Dubost (Lexus 430SC) à 0″694

11 Laly Lecontellec (Porsche 997) à 0″826

12 Sébastien Cayrier (Citroën C2 s1600) à 0″877

13 Max Savers (Ford Fiesta s1600) à 0″999

14 Elyne Grimaud (Mc Laren F1GTR) à 1″004

15 Benoit Fabre (Ascari) à 1″082

16 Lydia Savers (Lexus 430SC) à 1″146

17 Arnaud Grimaud (Peugeot 306 Maxi) à 1″271

18 Sylvain Chatillon (Peugeot 306 Maxi) à 1″312

19 Régis Brunet (Renault Mégane Trophy) à 1″378

20 Guislaine Rossel (Subaru Impreza WRC) à 2″018

21 Isabelle Savers (Ford Fiesta WRC) à 2″583

22 Simoh Moumile (Citroën DS3 WRC) à 2″583

23 Frédéric Lenne (Citroën C4 WRC) à 2″706

24 Christian Soso (Lotus Elise) à 2″824

25 Léo Léveillé (Fiat Punto s1600) à 5″141

12345...16



P'tite Z'anim' |
Rastabande |
VIVE LES MARIES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Happy Day'S
| stream anime
| bekopoyo